Actus...

ça se passe ici

Les médiateurs collégiens en action pendant les récréations

L’IFAC est intervenu pour une dizaine d’élèves volontaires, afin de mettre en place une formation sur la médiation par les pairs. Cela fait une semaine que ces élèves de 5° et 4° sont présents à chaque récréation, tous les jours de la semaine, pour aider leurs camarades à résoudre leurs problèmes et à avoir un œil et une oreille attentive sur les personnes isolées. Ils sont reconnaissables à leur brassard jaune fluo. Il est bien entendu que si un problème grave est décelé par ces médiateurs, l’information sera immédiatement transmise à un assistant d’éducation qui fera le lien avec la vie scolaire et l’infirmerie. Souhaitons bon courage à cette équipe très motivée et désireuse de mener à bien sa mission.

 

L’Histoire en pratique !

A Figeac, l’évocation de la rafle du 12 mai 1944 par la division Das Reich fait souvent état de la présence d’un enfant caché dans le clocher de l’église Notre-Dame-du-Puy. Pour beaucoup et pendant longtemps, cette histoire cachait un mystère ou une légende.

Gisèle Polya-Somogyi du groupe Amnesty International d’Auch est venue à la rencontre des élèves de 2nde et de leur professeur d’histoire fin novembre pour faire part de ses recherches et lever le voile sur l’itinéraire incroyable de ce jeune garçon pendant les années de guerre. D’origine juive et né à Berlin, Peter Feigl est parti à Vienne avec sa famille avant de continuer vers Bruxelles. Après un internement au camp de Gürs, il se retrouve à Auch où ses parents sont arrêtés et déportés en août 1942. Ensuite, pour lui le chemin passe par Marseille, Le-Chambon-sur-Lignon, Figeac, la Suisse. A Figeac, il se cache effectivement dans le clocher de l’église, voisine du lycée et échappe ainsi à la rafle. Il a écrit dans des carnets toutes ces étapes. Depuis 1946, Mr Feigl vit aux Etats-Unis: menant un travail historique et citoyen avec les élèves de Littérature & Société en 2ndes, leur professeur d’histoire a pu organiser, le 21 février, un échange téléphonique par skype en présence de Mr Tainturier, d’Amnesty International-Figeac, de Mme Pujol et Mr Estanteau, responsables du Musée de la Résistance de Figeac et de Mme Bruel, ancienne professeur qui avait rencontré Mr Feigl lorsqu’il était revenu à Figeac en 1994.

Moment d’émotions et de transmission important: Pierre Feigl a répondu avec précision, humour et lucidité aux élèves qui l’ont interrogé sur ses 15 ans à Figeac, le même âge qu’eux, sur ses espoirs, ses peurs, la perte de ses parents… Prochainement, d’autres interventions sur le parcours de Pierre Feigl et le contexte historique sont envisagées à la Médiathèque de Figeac avec Gisèle Polya-Somogyi; les élèves, quant à eux, terminent un beau travail « L’Histoire par les mots: les maux qui font l’Histoire » participant ainsi au Concours de la Résistance et de la Déportation 2017.

 

Beau succès du forum « Métiers passion »

Lundi 23 janvier à l’espace François Mitterrand, une cinquantaine de professionnels avaient répondu présents à l’invitation de l’association des parents d’élèves pour ce forum.

Nos élèves de la 4ème à la 1ère ont ainsi pu partir à la rencontre des représentants de différents métiers aussi bien dans le domaine de la santé que dans celui de l’artistique en passant par l’armée, la gendarmerie. Ils ont pu ainsi assouvir leur curiosité et aiguiller un peu plus leur choix d’orientation.

En focus cette année, la mise en lumière des métiers des arts et du spectacle, ce qui correspond parfaitement à l’orientation que nous souhaitons donner à l’établissement

Les 1ère ASSP au forum handisport

Jeudi 17 janvier, les élèves de 1ère Bac Pro ASSP se sont rendus à l’Espace François Mitterrand pour participer aux 10ème Journées Handisport et sport adapté organisé par l’O.I.S. de Figeac.

Les élèves ont pu s’essayer à un parcours d’embuches à l’aveugle, à un circuit en fauteuil roulant…

Enfin, ils ont été à la rencontre des différentes associations présentes : Les bouchons d’amour, le comité départemental de sport adapté, CRI46 association de parents porteurs d’autisme et de TED, l’APEAI, l’APF Association des Paralysés de France, surdi46 et l’association Huntington France.

Ce forum a été l’occasion pour les élèves d’approfondir leurs connaissances relatives au handicap et aux institutions  qui agissent dans ce domaine.

 

Jeanne d’Arc donne la main pour le Téléthon.

Les Jeunes de l’Ensemble scolaire Jeanne d’Arc Figeac et du Centre de Formation Arc en ciel ont été sollicités pour réaliser une fresque. Le principe étant de laisser son empreinte de main en échange d’un don de 1 € minimum pour Téléthon.

En amont, Monsieur Daniel Courbeyrette, coordinateur du Téléthon sur le secteur de Figeac était venu faire une intervention aux lycéens des filières sanitaires et sociales pour expliquer le but du Téléthon, les maladies combattues et les avances et recherches en 30 ans.

Grâce à l’implication des élèves et de tout le personnel de l’ensemble scolaire Jeanne d’Arc Figeac, la somme de 700 € a été collectée et remise ce mardi 29 novembre à Mr Courbeyrette.

Le triptyque réalisé a été exposé à l’Espace F. Mitterrand au cours du week-end dédié au Téléthon.

Une petite surprise théâtrale pour les collégiens de Jeanne d’Arc

Mercredi 30 novembre au matin, dans les couloirs du collège Jeanne d’Arc a sillonné la BIP :

B comme BRIGADE

I comme INTERVENTION

P comme POETIQUE

Sans prévenir, la BIP, représentée par la Compagnie ARTAEM, a surgi dans les douze classes, venant surprendre les collégiens et les enseignants en plein cours, pour leur offrir un court instant théâtral. Ces derniers ont pu entendre des textes extraits des Histoires pressées de Bernard FRIOT (qui sera très bientôt à Figeac pour une lecture) et d’Autrefois, Aujourd’hui, Demain de Françoise de CHAXEL.

 

C’est ainsi que les élèves ont appris qu’il fallait se méfier des professeurs de mathématiques car ces derniers n’hésitaient pas à  transformer une jolie princesse en vache si elle ne savait pas faire l’exercice demandé ou encore que les lettres de la soupe aux « pâtes lettres » de notre enfance pouvaient s’assembler pour former des messages inquiétants et grimper le long de la jambe de notre grand-mère…

A l’issue de ce temps de surprise, un petit temps d’échange avec les comédiens a été proposé aux collégiens.

Ce moment impromptu avait pour but de créer un évènement artistique au sein du collège et de sensibiliser les élèves à des formes théâtrales peu connues.

L’organisateur  de cette intervention artistique est L’ADDA (Association Départementale pour le Développement des Arts) du Lot, en partenariat avec le Département du Lot et la DRAC Occitanie.

 

Sur les traces d’un enfant caché à Figeac.

enfant-juif-4-bisenfant-juif-5-bis

Mercredi 23 novembre, Mme Polya-Somogyi est venue d’Auch parler au groupe de Littérature & Société de son ouvrage publié en 2011: Enfants déportés, enfants sauvés: les petits réfugiés du Gers. En effet, elle a mené l’enquête pendant de longues semaines, pour reconstituer le parcours de plusieurs enfants cachés pendant la Seconde Guerre mondiale dans le sud de la France. Son travail a mis à jour un destin rocambolesque: celui de Peter Feigl, né à Berlin, caché un temps à Figeac, notamment dans le clocher de l’Eglise du Puy lors de la Rafle du 12 mai 1944. L’ONG Amnesty International a collaboré avec Mme Polya-Somogyi pour la réalisation de l’exposition placée dans le couloir administratif jusqu’aux vacances de Noël.

Les élèves de Littérature & Société ont ainsi appréhendé les propos émouvants de l’auteur avec beaucoup d’empathie; il est même prévu un contact – skype avec Mr Feigl depuis Miami dans le courant du mois de janvier.

En attendant, ils exploiteront ce travail par une participation au Concours de la Résistance et de la Déportation 2017 (réalisation d’une grille de mots croisés / Des mots pour des maux: la négation de l’homme dans les camps de la Seconde Guerre mondiale).

 

VISITE AU CENTRE HOSPITALIER

Mercredi 28 novembre, les 2nde E.D.E. Santé Social se sont rendus au centre hospitalier de Figeac dans le cadre de la semaine de la sécurité du patient. Les élèves accompagnés de leur professeur de Sciences et Techniques Sanitaires et Sociales, Michèle Malaterre ont été accueillis par 3 professionnels et 2 bénévoles.

Dans un premier temps, Monsieur Teulier, directeur a présenté le centre hospitalier

  • le nombre de lits, d’agents, de patients
  • -les métiers présents à l’hôpital
  • Les services.

Dans une deuxième partie, la responsable qualité, la cadre de santé de chirurgie et les 2 représentants des usagers se sont relayés pour évoquer les droits des patients.

Ex : – droit à l’information

  • droit d’accès au dossier médical
  • Droit de prise en charge de la douleur
  • Directives anticipées….

Cette présentation très riche a permis d’amorcer une réflexion sur des sujets difficiles tels que le respect des choix des patients en fin de vie.

Share This