Les Actus...

Cela se passe ici

Les lycéens du lycée Jeanne d’Arc en voyage à Paris

Une belle semaine parisienne pour les élèves de CAP ATMFC, 1ère ASSP, 1ère ST2S et 1ère Générale. Le programme était riche et varié. Une première journée pour découvrir l’Arc de Triomphe, la rue du faubourg Saint Honoré, une petite photo devant l’Elysée puis une visite du Louvre. Une seconde journée scientifique avec la visite de la Cité de l’air et de l’espace du Bourget suivie par la visite de la Cité des sciences et de l’industrie de la Vilette. Une journée historique entre Louis XIV à Versailles et Marie Antoinette prisonnière de la Conciergerie sur l’île de la Cité. Et une journée plus touristique avec  une ascension de l’emblématique Tour Eiffel, une promenade en bateau mouche et un temps de flânerie au pied du Sacré Cœur à Montmartre. Un panorama des lieux emblématiques de la Capitale qui aura permis à chacun de mieux connaître la ville lumière et de créer des liens entre les élèves de nos différentes filières !

Terrifiante exposition !

Au CDI, sont exposées les affiches fantastiques des élèves de 4e3. Ceux-ci, après la lecture d’un e book fantastique comprenant une dizaine de nouvelles telles que Une vendetta et La main de Maupassant, Une méchante petite fille de Jehanne Jean-Charles, La photographie de Sternberg. Les élèves ont réalisé une affiche à partir de la nouvelle qu’ils ont préférée. Chacune des affiches, dévoilant l’atmosphère angoissante de l’histoire, contient entre autres un résumé, une courte biographie de l’auteur, et surtout les raisons qui ont poussé chacun à choisir ce texte plutôt qu’un autre. Cette exposition suscite l’intérêt et éveillé la curiosité d’autres élèves : le recueil de nouvelles est maintenant disponible au CDI ! 

Travail collectif et civique des élèves de Tle ST2S

Concours National de la Résistance et de la Déportation.

Le thème du Concours 2022 est fait pour des élèves figeacois : en effet, il s’agit cette année de travailler sur la fin de la Seconde Guerre mondiale, notamment les opérations de répression et de terreur dont la Rafle de Figeac, le massacre de Saint-Félix, et les nombreux déportés quercynois. Suite à la visite, le 21 janvier, de l’annexe du Musée de la Résistance à Figeac (rue E. Zola) où les élèves ont été accueillis par Mr Estanteau (fils de déporté figeacois mort à Bergen-Belsen), la classe a décidé de présenter une production collective intitulée « La valise de nos ancêtres dans la tourmente de 1944 ». En effet, placés dans cette valise, des objets seront sélectionnés au Musée ou récupérés dans les familles (des bottes ayant appartenu à un nazi, une photographie du Monument du Cingle, une tenue rayée de déporté, des lettres privées, etc), et chacun aura une référence (peut-être un QR code) qui proposerait un témoignage audio direct (enregistré par les élèves auprès de leurs proches ou à la Maison de Retraite de Bataillé) ou indirect (retranscription lue par des élèves). Les mots sensibles de Maëlia prouvent que ce projet est bien une démarche à la fois très personnelle et civique : « Tout d’abord, je tiens à préciser que notre professeure nous a obligés à participer à ce concours. Je n’étais pas super enchantée d’y participer (…), cette première idée a totalement été bousculée. (…) apprendre un sujet d’une manière différente (…) un moyen de discuter avec des personnes âgées (…) j’ai appris que ma grand-mère était la petite-fille d’un déporté (…) on se rend compte que nous avons la chance de vivre en cette période, ce que nos arrière-arrière-grands-parents n’ont pas eu, c’est pour cela qu’il faut continuer de leur rendre hommage. (…) je me rends compte que je serais passée à côté d’une expérience très forte ».

Un bel élan de générosité pour le Sénégal !

Les lycéens de l’option technologique Santé Social du Lycée ont organisé une collecte de matériel scolaire à destination d’élèves du Lycée Charles Lwanga à Ziguinchor au Sénégal. Les produits collectés seront distribués par l’intermédiaire d’élèves des séries ASSP et ST2S qui vont effectuer un stage humanitaire dans cette région à la fin du mois de janvier. Après avoir rencontré Madame Salinié, l’enseignante référente de ce stage humanitaire, afin de mieux cerner les besoins en matériel, les lycéens ont créé un flyer pour communiquer sur leur projet. Ensuite, ils se sont rendus à l’école primaire Jeanne d’Arc pour sensibiliser les plus jeunes à cette démarche et certains sont allés à l’entrée de l’Intermarché de Capdenac Gare pour solliciter la participation des clients du magasin. Cahiers, crayons, feutres, gommes, règles et de nombreux autres articles ont été ainsi donnés. Un grand merci à tous pour cette action couronnée de succès !

MINI FORUM DES METIERS SANITAIRES ET SOCIAUX

Les métiers du secteur sanitaire et social étaient à l’honneur ce vendredi après midi au sein de la filière ST2S Sciences et technologies de la Santé et du Social du Lycée Jeanne d’Arc de Figeac. Ainsi, les classes de 1ère ST2S et Terminale ST2S ont pu s’entretenir avec différentes professionnelles, anciennes élèves de l’établissement, devenues infirmières, conseillère en économie sociale et familiale, auxiliaire de puériculture, monitrice éducatrice, éducatrice spécialisée et éducatrice de jeunes enfants, pour mieux connaître leurs parcours. Tout d’abord leurs études, leurs stages puis leur profession aujourd’hui au sein de différents établissements : centre hospitalier, maison d’enfant à caractère social, service départemental de protection de l’enfance, établissement d’accueil du jeune enfant… En réponse aux questions des lycéens, elles ont aussi évoqué les équipes pluridisciplinaires avec lesquelles elles travaillent au quotidien, l’évolution de leur métier, les difficultés auxquelles elles peuvent être confrontées et les caractéristiques des publics auprès desquels elles oeuvrent. Leurs témoignages riches et concrets ont permis aux élèves, au travers de ce panorama assez varié des métiers et des institutions du secteur sanitaire et social, d’affiner leurs choix d’orientation à quelques jours de l’ouverture du portail Parcoursup.

Concert Feu! Chatterton à l’espace Mitterrand

Les lycéens de l’Option Musique de Jeanne d’Arc étaient au concert du groupe Feu! Chatterton à l’Espace Mitterrand de Figeac. Après deux disques d’or, Feu! Chatterton est venu présenter son troisième album Palais d’argile. À travers cet opus, les dandys rockeurs parisiens, qui s’interrogent sur notre époque effrénée et la place des technologies dans nos vies, ont fait trembler l’Espace Mitterrand ! Puissance, énergie, délicatesse et poésie avec le timbre si particulier du chanteur Arthur Teboul et ses quatre complices qui délivrent une musique sans commune mesure à l’heure actuelle. Musique pour danser, mais avec des textes d’une qualité assez exceptionnelle : « Madame, je jalouse ce vent qui vous caresse prestement la joue, des provinces andalouses et panaméricaines, ce vent suave est si doux » (extrait de La malinche). Les lycéens auront pu s’inspirer de ce magnifique concert pour préparer leur prestation qui se déroulera à la Chapelle du lycée.

Commémorer autrement.

Par l’intermédiaire du Souvenir Français, une trentaine de jeunes du Lycée (et 2 collégiennes du CVC) ont participé à la Cérémonie de commémoration du 11 novembre au Cimetière de Figeac. Après lecture du nécrologe par Monsieur Mellinger, Maire de Figeac et le dépôt de gerbes par les autorités civiles, les élèves ont à leur tour, arpenté les allées et déposé une rose blanche (financée par le Lions Club) sur chaque tombe portant la mention Mort Pour la France. Un geste qui permet de concrétiser l’enseignement moral et civique.

PREMIER CAFE DES PARENTS EIP

Les parents des élèves EIP peuvent parfois être déroutés par le comportement de leur enfant et être inquiets au sujet de leur scolarité. Pour leur permettre d’échanger autour de ces thématiques, un premier « café des parents EIP » a été organisé ce mardi 9 novembre en soirée, il était animé par Mme Lydie Puech, psychopédagogue et enseignante. Le thème de départ était « EIP et Apprentissages », mais très vite, au cours d’un riche tour de table, de nombreux autres sujets ont émergés. En effet la dizaine de parents présents a eu à cœur d’expliquer le parcours scolaire de son enfant : en réussite, ayant des facilités, doté d’une grande curiosité intellectuelle mais aussi agité, non conformiste, isolé, harcelé et anxieux… Au travers de ces témoignages, correspondants à des profils et à des jeunes d’âges différents (de 10 à 16 ans), se dessine le portrait de parents qui aspirent tous à la même chose : le bien être de leur enfant. Etre heureux, trouver sa voie, à l’école et plus largement dans la société est l’objectif de chacun. Accompagner son enfant, lui apporter son soutien, savoir lâcher prise et lui faire confiance, pas de recette miracle mais sans doute de belles pistes de réflexion à explorer… lors d’une prochaine rencontre du café des parents EIP de Jeanne d’Arc !

Share This