un EDS de première pour « agir local, penser global ».

Vendredi 27 septembre, les élèves de 1ère EDS Histoire-Géographie, Géopolitique, Sciences Politiques ont assisté à une séance privée du film-documentaire : Utopia, à la recherche de l’équilibre, en présence des deux géographes-réalisateurs du film (Fanny Rubia et Adrien Prenvielle de l’Association Géodyssées). On y fait un tour du monde à la rencontre de communautés développant des initiatives locales (en milieu insulaire), liant traditions ancestrales et techniques modernes pour s’adapter aux changements du climat global et rééquilibrer les rapports humains à la nature. En effet, ces deux scientifiques qui font donc le lien entre géographie et SVT sont à Figeac (et Decazeville) dans le cadre du Festival Terres d’Ailleurs et du Carrefour des Sciences (se déroulant cette année à Latronquière), où ils présentent leur travail lors de deux séances publiques et conférences, notamment à l’Astrolabe: ils ont accepté de venir au contact direct des jeunes, souvent inquiets de leur avenir, dépassant mal un sentiment d’impuissance. Après la projection et une courte pause, les jeunes de Première, avec quelques élèves de Terminales L et ES, ont échangé très sérieusement sur le thème de l’absence de frontières dans la gestion durable de la Terre, si ce n’est des « frontières » mentales, à dépasser, le thème traité en cours étant « Les frontières, divisions politiques du monde ». Des questions cruciales ont été abordées: comment agir concrètement face au dérèglement climatique et à la destruction de nos milieux? comment ne pas rejeter la faute sur « l’Autre »? comment passer d’un pessimisme de réalité à un optimisme de nécessité? De futurs éco-délégués… éco-citoyens… dans un éco-lycée, et des élèves (enfin) capables (?) de relier les différentes matières de cours !

Share This